mardi 17 mars 2015

Avant je n'osais pas...

Blog Mode Lyon - Good Morning Pretty 

 Lovely


Hello la blogo !

Une fois de plus, je vous appâte avec un titre accrocheur ! 

J'ai toujours été passionnée de vêtements et j'ai toujours essayé de m'amuser et de m'exprimer à travers mes différentes tenue. Pourtant, ces derniers mois ont été un tournant, j'arbore aujourd'hui un style différent et je vous explique avec cet article, pourquoi et comment c'est arrivé.

Il y a quelques semaines, il y a eu un superbe temps à Lyon et j'en ai profité pour shooter un look assez osé dans lequel j'arbore une jupe midi plissée, des talons et une couronne de fleurs. 

C'est la toute première fois que j'ose porter une couronne de fleurs. Je pensais ne pas pouvoir affronter le regard des autres et pourtant, comme avec ma capeline, une fois passés les premiers instants de gêne, j'ai finalement bien assumé la chose (je pense d'ailleurs déjà à m'en acheter une un peu plus imposante, avec des grosses, grosses fleurs).

Et c'est à ce moment-là, en marchant dans la rue, sans vraiment faire attention à ce que les gens pouvaient penser de mon look de hippie de moi, que je me suis mise à réfléchir.

Finalement, quand je fais le bilan de mon année vestimentaire, je suis assez fière de moi car j'ai osé pas mal de choses qui me paraissaient impensables autrefois. Impensables soit parce que trop difficiles à porter et assumer, soit parce que ces pièces ne rentraient pas dans "mon style" (ou du moins, dans la conception que je m'en faisais). Mes derbies vernies et ma première capeline sont des exemples parfaits de ces choses que je n'osais pas porter pour ces raisons.

Finalement, aujourd'hui je porte assez souvent ces chaussures (pas aussi souvent que mes baskets quand même) et j'ai acheté une deuxième capeline dont je suis folle et que je porte dès que j'en ai l'occasion.

Les derbies vernis, les capelines, la couronnes de fleurs, la jupe midi.... Tant d'évolution en si peu de temps ! Je ne sais pas quel a été le déclic, pour être honnête car au fond de moi, j'ai l'impression d'être toujours aussi effrayée par le jugement des autres. Et pourtant, toutes ces minis victoires sur moi-même et mes aprioris prouvent qu'il y a bien eu un changement. 

Bien sûr il y a l'âge. En grandissant, on sait un peu ce que l'on veut et petit à petit, on se détache du regard des autres parce qu'on se rend compte qu'il n'est pas si important. Mais, dans mon cas, clairement, il n'y a pas que ça. 

Je sais que je vous bassine un peu avec mais au final, je pense que ma réorientation est en grande partie responsable de toute cette évolution. Passer du droit au management, après 5 ans d'hésitations, aura eu  un bien plus grand impact sur moi que ce que j'aurais pu penser.

Me rapprocher, même à pas de bébé, de l'univers de la mode et, surtout, d'une filière professionnelle qui me ressemble plus, m'a permis de m'assumer et d'assumer mes choix. De me rapprocher un peu plus de la personne que j'ai toujours voulu être.  Et forcément, cela se ressent dans mon style vestimentaire. J'ai d'abord cru que je surfais sur les tendances (notamment avec mes derbies chéries), puis finalement, non. Je grandis, je m'affirme et ma garde-robe suit. 

Je ne pense pas pour autant avoir adopté un "nouveau style" en tant que tel mais plutôt avoir précisé celui dans lequel j'évoluais jusque là. 

Je n'en suis pas encore à oublier mes petits complexe, ni à complètement assumer ma féminité. Néanmoins, je sens que je suis sur la bonne voie.

Et tout ça, grâce à une couronne de fleurs. 


Someone has to have a party fabulous enough this summer for me to do this flower crown thing. (Yes, I'm thinking about summer. So what.)

Retrouvez-moi sur :
http://www.hellocoton.fr/mapage/goodmorningprettyhttp://instagram.com/goodmorningpretty

vendredi 13 mars 2015

Repenser ma consommation de vêtements en trois étapes.

Blog mode Lyon - Good Morning Pretty

 
 Crédit photo: Mahayanna

Hello la blogo !

Comment ça se passe de votre côté de la France/du monde ? Je continue sur ma lancée d'articles un peu plus "lifestyle/humeurs" pour parler aujourd'hui de ma consommation ou plutôt surconsommation de vêtements.

Je ne suis pas bien différente d'un(e) autre et comme beaucoup, pendant longtemps j'ai dépensé sans trop me poser de questions. Jusqu'à il y a deux ans. Il y a eu mon retour de Stockholm et mon année à étudier les droits de l'homme. Il y a aussi eu les articles de Balibulle (celui-ci et celui-là) et celui de Coline . Et il y a eu la prise de conscience

Bien sûr, ça n'a pas été une massue, non plus. Je m'en doutais, on s'en doute tous. Nous consommons trop. 

J'avais donc pris la décision, il y a un an et demi de "penser mes achats". Être sûre de chaque nouvel investissement. Et ça a été plutôt efficace au final. J'ai acheté une paire de baskets très chère pour mon budget d'étudiante et me suis mise à appliquer le fameux "cost per wear" de Charlotte. Ca a marché. Je me suis aussi mise au "no buying month". Ca a marché relativement.... Et puis, ma volonté s'est peu à peu effilochée et j'ai recommencé à dépenser, à remplir ma garde-robe. Et à regretter. Certes moins qu'à une autre époque mais toujours trop pour être en phase avec mon idéal de consommation.

Il y a quelques mois, le docu "Sweat shop, deadly fashion" a affolé la blogo mode. Pourtant, là aussi, rien de bien nouveau. Cependant, ce documentaire a eu le mérite de me rappeler mes convictions d'antan et m'encourager à reprendre mes résolutions là où je les avais lâchement  abandonnées.

Aujourd'hui, j'espère être prête. Parce que finalement, le piège c'est de se laisser aller au fil du temps (comme je l'ai fait il y a un et demi) et rechuter dans une consommation qui ne me ressemble pas/plus. Coline en parlait également dans son post cité plus haut.

Voici donc comment, j'ai l'intention en trois étapes assez simples de réduire mes achats et avoir meilleure conscience quant à ma consommation.

Louer des vêtements ou acheter en friperie.

Mes petits lecteurs, il est temps de vous faire un aveu. Un aveu grave et lourd. Je ne supporte pas les friperies! Et pourtant, (pour l'avoir constaté chez mes amis) je sais les merveilles qu'on peut y trouver. 

Même après un an passé en Suède, où les friperies règnent en maitres, je n'ai pas réussi à franchir le pas. J'ai essayé pourtant, j'étais à deux doigts d'acheter cette adorable petite jupe à fleurs, puis non, c'était trop dur (et je me souviens encore de l'immense sensation de soulagement que j'ai eu, en ressortant du magasin les mains vides). La cause à ces vieilles allergies qui ne me laissent jamais vraiment tranquille.

Bref. Tout ça pour dire que cette option à l'heure actuelle est absolument inenvisageable pour moi. C'est pourquoi, je me suis sérieusement penchée sur l'idée de la location de vêtements. J'avais vu un reportage à ce sujet sur M6 à la rentrée dernière, dans lequel était présenté la start-up Le Closet et j'ai été tout de suite conquise par le concept. Il a fallu attendre quelques semaines (voire mois) pour que ma demande soit acceptée chez Le Closet (ils ont été victimes de leur succès après l'émission, d'où le délai d'attente). Je n'ai pas encore commencé à louer des vêtement, mais c'est au programme du mois d'avril (dès que j'aurai trouvé un stage qui me permettra de payer les 50  euros d'abonnements mensuel).

Le seul hic avec Le Closet c'est que les vêtements proposés sur le site sont assez limités, même s'il y a des nouveautés un mois sur deux. On est assez loin d'un géant e-shop type asos. MAIS, ces vêtements sont néanmoins très tendance (j'ai déjà eu pas mal de coups de cœur) et financièrement, c'est tout à fait rentable.

Acheter un mois sur deux (ou les "no buying month). 

L'idée dans ma démarche n'est clairement pas de passer ma vie frustrée, à fermer les yeux à chaque fois que je croise un grand magasin (ce serait quasi impossible d'ailleurs, il y a des magasins à tous les coins de rue, autant me crever les yeux tout de suite). Je n'ai pas non plus l'intention de ne plus jamais acheter, malgré mon abonnement à Le Closet. 

Cependant j'ai décidé de n'acheter qu'un mois sur deux. Avec les années, je me rends compte que je n'ai vraiment pas besoin d'acheter plus que ça. Ici, je ne vous cache pas qu'en plus de l'éthique, il y a aussi la question du budget. Parfois, je me prive d'un restau ou d'une soirée entre amis, parce que sur un coup de tête, j'ai dépensé et acheté des vêtements que je mettrai à peine . C'est trop dommage.

Pour l'instant, je pense que c'est la résolution qui sera la plus difficile à tenir. Le plaisir de craquer pour un petit truc à 20 euros, de profiter de réductions flash, de se laisser aller à un vrai coup de coeur... Toutes ces petites choses de shoppeuse addict vont rendre ma tâche difficile mais là encore, pour l'instant, ma motivation est à son maximum.

Vider mon armoire (et contribuer au recyclage de la mode).

02032014-IMG_0920
Crédit photo : Et pourquoi pas Coline

Il y a les vides dressings/greniers à envisager. Après, tout quelqu'un peut vouloir de vos anciens vêtements et vous pouvez gagner un peu d'argent avec. J'ai moi même participé à un vide grenier il y a quelques jours. 

Sinon, il y a bien sûr Emmaus. Facile de faire le bonheur de plusieurs personnes derrière et puis tant pis si ça ne rapporte rien, même si, j'en conviens, c'est un peu dommage. J'avais aussi essayer le concept d'H&M, qui consiste à laisser 3 vêtements (qui vont être recyclés par H&M) et recevoir un bon d'achats de 5 euros, utilisables à partir de 30 euros de dépense. 

L'idée est bonne mais clairement, puisqu'il s'agit de re-consommer derrière (pour utiliser les 5 euros), cela peut aller à l'encontre de toute la démarche de changement d'attitude consommatrice. C'est un peu le serpent qui se mord la queue vous voyez. 
Pour l'instant, je l'ai fait mais n'ai encore jamais dépenser mes bons d'achats (j'en ai 4-5 qui s'accumulent...).

Penser mes achats et appliquer le cost per wear 

Je sais j'avais promis trois étapes, il y en aura finalement 4. Ou plutôt 3 + 1. Car celle-ci, c'est un peu l'étape ultime. Déterminer ses besoins, savoir ce que l'on a vraiment l'intention de porter. Ce qui va s'intégrer dans notre dressing de façon harmonieuse. Et pourquoi pas, faire des investissements. 

Quitte à acheter des vêtements tous les six mois, pourquoi ne pas investir dans des marques un peu plus chères et surtout de meilleure qualité, afin de réellement rentabiliser l'achat? L'adéquation est assez simple et peut vraiment porter ses fruits sur le long terme. 

 clare_vivier_cos_dvf_clutch

En conclusion, je dirai qu'il faut aller doucement, à son rythme et surtout si on s'en sent l'envie. Je reprends donc les mots de Balibulle qui disait, "[le]mot d’ordre n’est pas la frustration ou la restriction, mais le plaisir de choisir, chérir et de porter, reporter et re-reporter chaque vêtement ou accessoire parce qu’il est parfait dans son genre."

PS: pour ce qui est du docu Sweat Shop, je l'ai trouvé utile et assez pédagogique mais je rejoins néanmoins l'avis de Stelda qui pose des mots justes sur ce que j'ai pu en penser en le regardant.


Retrouvez-moi sur :
http://www.hellocoton.fr/mapage/goodmorningprettyhttp://instagram.com/goodmorningpretty

lundi 9 mars 2015

En marinière

Blog Mode Mode Lyon - Good Morning Pretty

Blog-mode-lyon



Hello la blogo ! 

Ca faisait un bail, dis donc ! Vous m'avez manqué tout le temps vous savez. Je me suis demandée comment ça se passait pour vous, si vous profitiez de cette vague de soleil, si vous vous sentiez aussi légers que l'air doux du moment, ou si vous étiez plutôt dans une période de rush, un peu comme moi. Et puis, je suis allée passer ma vie sur Insta faire quelques tours sur Instagram quand même, par curiosité, puis j'ai vu que certains avaient la chance de profiter de la plage, faisait des supers brunchs, ou des chouettes apéros, de très belles balades et j'ai été un peu jalouse ! 

De mon côté, je suis toujours en pleine recherche de stage, toujours à la recherche du maillot de bain parfait pour cet été et toujours folle de ma capeline, comme l'attestent les photos (sans transition)! 

Pour parler look, cela fait des lustres que je voulais vous montrer cette manière que j'aime beaucoup et qui se porte avec tout et en toutes circonstances. Je n'avais pas prévu un cadre particulier pour cette tenue puis, j'ai contacté Julia. Nous avons papoté, discuté photos et blog ensemble, et un café et quelques appels plus tard, nous nous sommes retrouvées dans le quartier de Confluence, à Lyon. Sans but précis au départ, nous avons finalement fait cette séance photo dans une ambiance post-moderne et industrielle, que j'adore complètement.

good-morning-pretty-blog-mode-lyon

Portées par un certain enthousiasme, nous avons pris une petite centaine de photos et ma foi, la sélection a été très difficile ! Le décor détonne pas mal avec les décors habituels de mes tenues mais j'espère à l'avenir me diversifier un peu plus et présenter toujours de nouveaux décors. J'espère que le résultat vous plaira ! 

Bises, Eli

good-morning-pretty-blog-mode-lyon



good-morning-pretty

En Mariniere



Crédit photos : Julia Prd
Marinière - New Look (old co) 
Jean - Asos (Ridley) 
Chaussures - New Look (old co) 
Lunettes - Asos 
Pochette - La Halle 

Pull-mariniere

Retrouvez-moi sur :
http://www.hellocoton.fr/mapage/goodmorningprettyhttp://instagram.com/goodmorningpretty

jeudi 26 février 2015

Hello Friday

Blog mode Lyon - Good Morning Pretty


"Hello Friday, where have you been all week?!"

Hello la blogo ! 

Aaaah je l'ai attendu ce moment ! Le weekend et la fin des examens, enfin là ! Pour l'occasion, je vous ai réservé un petit look qui sent bon le weekend, les fleurs (huhu) et le printemps, (même s'il ne reflète pas tout à fait la météo actuelle). 

Ce look est plus ou moins à l'image de celui posté vendredi dernier. J'arbore à nouveau une jupe midi et je persiste et signe avec le look sandales + chaussettes façon Gossip Girl. Aujourd'hui, j'ajoute une touche d'humour à mon look, avec ce tshirt à message  Mais surtout, j'ajoute de la couleur ! Exit le total look gris ! En regardant ces photos, j'ai presque l'impression d'être au printemps !  

C'est la toute première fois que j'ose porter une couronne de fleurs et j'aime beaucoup cette touche de romantisme. Je pense d'ailleurs déjà à m'en acheter une un peu plus imposante, façon Coachella, dans les tons pastel.

Qu'est-ce que vous en dites les lecteurs ?

Passez un bon weekend !
Eli

good-morning-pretty-hello-friday


good-morning-pretty-blog-mode-lyon


Good-morning-pretty-blog-mode-lyon



Hello-friday-blog-mode-lyon

Retrouvez-moi sur :
http://www.hellocoton.fr/mapage/goodmorningprettyhttp://instagram.com/goodmorningpretty

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...