14 févr. 2013

La Contre St Valentin

Après Meche Rebelle, ses looks et ses conseils pratiques, nous avons le plaisir d'accueillir une nouvelle invitée sur le blog : CamilleChou ! En réalité, vous la connaissez déjà puisque par deux fois elle a participé au blog. Aujourd'hui elle nous explique comment lutter contre le phénomène de la St Valentin.

La contre-St Valentin : tout un concept.

(Cet article est à prendre au 36 millième degré. )
"Vous aussi vous en avez rien à taper du 14 février ? Tous ces couples qui se roulent des patins comme si la fin du monde était pour demain vous donnent des envie de régurgiter votre jambon-beurre ? Sur GMP, on en a marre des articles qui fleurissent à l'approche de la date fatidique sur la blogosphère, et qui nous assènent de conseils pour charmer l'élu(e) de votre coeuuuuur, l'affrioler lorsqu'il faudra faire zizi panpan, les comportements qu'il vous faudra adopter pour avoir un gros cadô, etc, etc.
Du coup, ce qu'on vous propose (parce qu’on est des gens bien), c'est de prendre cette fête pour-les-gens-heureux-neuneus à contre pied, et d’afficher votre mépris du succès de Cupidon à la face du monde ! Comment cela pourrait-il se faire me demanderez vous ? Et bien c’est simple, en affichant un style qui indiquera clairement que cette fête n’atteint pas votre petit cœur d’aigrie des couples heureux. Des couples tout court en fait.

1.       Le look total black.
Quoi de mieux que le noir pour démontrer à quel point les effusions de mignonitude et autres échanges de fluides bucaux vous rendent aussi joyeuse que le jour de l’enterrement de votre tata Huguette ? Le noir, c’est le désespoir, c’est l’obscurité, c’est l’absence de lumière au bout du tunnel, bref, c’est la non-couleur à adopter si pour vous, « 14 février » rime avec « jenépasdecopainéjevousemmérde ».

 
Rihanna fait partie du CCSV (Comité Contre la St Valentin).
Quelques pistes pour vous aider à trouver quelles pièces seront les plus à même d’être en phase avec votre état d’esprit : taper du côté des gothiques et des croque mort,  ce sont toujours des valeurs sûres.

2.       Le look tue  l’amour.

Alors que vos amis couplés (enfin, avouons le, surtout vos amiEs coupléEs) chercheront à tout prix à plaire à l’élu(e) de leur cœur, en mettant en valeur leurs courbes de sylphide dans des tenues qui feraient passer Leighton Meester pour un boudin sans style, vous pouvez à l’inverse vous arrangez pour que votre tenue vestimentaire tienne le plus à l’écart ces gueux prosélytes du 14 février. En passant de la jeune fille classe et propre sur elle à la réplique d’une bougresse des temps moyennageux (mais si, vous savez cette époque où l’on pensait que se laver était mauvais pour la santé), vous serez sûre de ne pas vous faire importuner. Quels sont les bons ingrédients pour adopter ce look ? Rien de plus simple : les cheveux en bataille, l’absence de déodorant, l’haleine de rat crevé. Comme lorsque vous sortez du lit quoi.

En voilà une qui ne veut pas passer à la casserole pour le 14 février.
Une piste sérieuse à suivre pour exploiter le style au maximum : les rames de métro après la fête. Les effluves de vomi, les collants déchirés et le maquillage qui coule façon panda triste sont autant d’éléments à adopter pour vous assurer un succès immédiat.

3.       Le look de bonne sœur.

Quelle est la façon la plus efficace d’afficher votre mépris de la St Valentin en ce jour de fête ? Revêtir les fripes des résidentes du couvent du coin, symbole d’abstinence et de dévouement à Dieu (autrement dit, des considérations hautement plus nobles). En ce jour béni, placé sous le signe de Saint Touche-pipi (SI, IL EXISTE), le péché ne passera pas par vous ! Enveloppé dans une longue « robe » grise, la tête coiffée de votre bonnet de nonne aussi immaculé que votre vertu, vous pouvez avancer fièrement, car en vérité je vous le dis : vous êtes une parfaite représentante du Comité Contre la Saint Valentin.









Benoit XVI approuve ce billet.
Chaque jour, le CCSV gagne un peu plus de membres. Chaque jour, nous progressons dans notre lutte à l’encontre de ces répugnants débordements d’amour, au mépris des petits cœurs célibataires qui, dépités, se replient sous leur couette en mangeant des bonbons et en regardant Dora l’exploratrice Games of thrones  (HELL YEAH !). Pro-valentiniens, N’AVEZ-VOUS PAS HONTE ?
Et pour clore cette magnifique œuvre d’art que j’ai l’affront d’appeler un article (rédigé avec amour et passion, *tousse* le couteau de la directrice de GMP sous la gorge *tousse*),  quoi de mieux que de terminer avec la meilleure chanson du monde pour nous réconforter en ces jours sombres : Orelsan – St Valentin.
C’est fin, c’est frais, ça s’écoute en boucle (ou pas).

CamilleChou

1 commentaire:

  1. I love it, can you take a look at my blog and maybe follow me? i follow back everyone.
    Kiss**
    http://fashion--gets-fierce.blogspot.pt/
    and here's my page on facebook (about fashion and more):
    https://www.facebook.com/fashiongetsfiercee
    Would mean a lot if you like it!! i can like your page back or follow you on instagram if you have.

    RépondreSupprimer