21 oct. 2014

Mon blog ne fait pas la Une... C'est grave docteur?

Hello la blogo ! 

Depuis que je vous ai avoué être un peu honteuse d'être blogueuse mode, je n'ai plus vraiment pris le temps de vous faire part de mes réflexions sur la blogo, par manque d'inspiration quant au sujet à aborder. Puis finalement, après une conversation entre blogueuses tout à fait inattendue, le sujet de la remise en question (auquel j'avais pourtant déjà pensé) m'est venu naturellement.

Se remettre en question arrive souvent dans la vie de tous les jours. On ne sait pas si on a les bons mots, la bonne attitude, le bon recul sur les choses... Cependant, c'est un sentiment qui nous est tous plus ou moins familier et que l'on gère à notre manière. Or, il se trouve que lorsqu'il s'agit du blog, ce micro univers qui nous est si intime, la dimension de cette remise en question est toute autre. Personnellement, l'incertitude et la perte de confiance ont failli avoir raison de ma peau à plusieurs reprises (et je l'ai d'ailleurs évoqué, d'une plume timide et tremblotante, ici ou encore ).

Le doute peut frapper à notre porte de blogueuse pour plusieurs raisons: un manque de vues, un ou plusieurs commentaires déplacés (voire pire), la quasi absence de commentaire, l'impression de parler dans le vide, le manque de reconnaissance malgré un investissement personnel conséquent... Et lorsque l'on est seule face à son petit ordinateur, tous ces petits constats peuvent faire mal.

 

Comment surmonter tout ça et se frayer son petit chemin dans cette blogosphère immense et infinie ?

Je ne pense pas avoir de solution miracle, bien sûr. Lorsque l'on voit que certaines blogueuses, qui ont commencé bien après soi-même, ont un succès phénoménal et à peu près le quadruple de followers sur X réseau social ou des sélections en Une fréquente quand pour nous, c'est toujours le néant, on peut facilement se demander ce que l'on fait de pas bien. 

La réponse est en réalité bien simple : rien. Nous faisons toutes du mieux que nous pouvons et on s'améliore chacune à notre rythme, et les gens qui nous suivent sont là pour en attester.

Une des meilleures façons de passer outre les doutes (qui a marché pour moi en tout cas) est de se demander la place qu'occupe réellement notre blog dans notre vie. Pour les gens extérieurs à la blogo, cette question peut paraitre totalement futile et légère. Pour les autres, elle peut avoir son importance.

Si votre blog est pour vous le moyen d'avoir des cadeaux gratuits, être en contact avec des marques et de façon générale d'être populaire (c'est votre droit) alors prenez votre mal en patience car la concurrence est rude et vous faire une place ici sera le parcours du combattant, à moins que soyez très chanceuse.

Si votre site est plutôt un lieu de partage, un endroit pour vous exprimer et laisser parler votre créativité, s'il vous parait vraiment indispensable, alors un conseil: laissez-vous aller

Prenez le temps de vous détacher de tout ça, d'aller rendre visite et commenter d'autres blogs, de faire vos séances photos/articles comme ça vous chante, en bref, de redécouvrir les joies de la blogo qui sont toute simples et peuvent être nombreuses quand on les accepte! La blogueuse Odile Sacoche en parlait il y a peu dans son article "vous reprendrez bien un peu de blogo-réflexion" (j'ai vu son article après avoir entrepris l'écriture du mien). Odile a trouvé, il me semble, des mots très justes pour mettre le doigt sur ce que j'essaye d'exprimer maintenant (je vous recommande donc vivement son article) à savoir: faites vous plaisir, allez à votre rythme et bloguez à votre façon !

good-morning-pretty-blog-remise-en-question


40 commentaires:

  1. Au moins sur cet article tu auras un commentaire : le mien !
    Je me reconnais dans ces mots
    "Le doute peut frapper à notre porte de blogueuse pour plusieurs raisons: un manque de vues, (...) la quasi absence de commentaire, l'impression de parler dans le vide"
    et "Lorsque l'on voit que certaines blogueuses, qui ont commencé bien après soi-même, ont un succès phénoménal et à peu près le quadruple de followers sur X réseau social ou des sélections en Une fréquente quand pour nous, c'est toujours le néant, on peut facilement se demander ce que l'on fait de pas bien."
    J'ai déjà fait ces constats et me suis posée les mêmes questions.
    Je pense au final que la (non) notoriété de mon blog reflète totalement ma personnalité IRL :). Éternelle introvertie j'ai énormément de mal à créer des liens, j'imagine qu'inévitablement ça doit se ressentir!
    Je ne me prends plus la tête avec ça
    J'ai du mal à me livrer, c'est comme ça! et je le fais d'ailleurs bien davantage dans les commentaires sur d'autres blogs comme ici.
    Les commentaires ne se font pas chez moi? eh bien je commente chez les autres, puisque finalement c'est le seul moyen de créer du lien et d'échanger. Le seul moyen de ne pas se sentir affreusement seule et perdue dans cette immensité!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca peut aussi être une affaire de personnalité en effet, la peur de se mettre en avant d'une certaine manière peut-être... Je pense que tu as raison de voir les choses comme tu le fais, commenter peut vraiment aider à se sentir moins seule et à attirer les lecteurs!
      Je suis contente que mon article te parle :))
      Merci pour ton commentaire et à bientôt!
      Eli

      Supprimer
  2. ce que tu dis est totalement vrai! quand je vois que certaine personne commence leur blog et viennent te demander comment tu fais pour avoir des partenariats je me dis que déjà elle ne commence pas bien! un blog tu le fais avant tout pour toit, alors c'est vrai que les visites sont importantes pour le moral et surtout quand tu te dis que tu y passes un temps fou mais finalement, parce que j'y ai réfléchi il y a quelques semaines, je fais ce blog pour moi, il est ma bulle et mon espace d'expression sur lequel je peux évoquer ma passion des fringues et des shoes, que je ne peux évoquer avec mon entourage car pas du tout les même centre d'intérêts en ce qui concerne la mode!
    Je prends un temps fou à aller lire tous mes blogs que j'adore et à en découvrir d'autre moins connu car comme moi quand j'ai commencé je débutais et j'ai été très contente de découvrir de fidèle lectrices!

    un beau texte ma belle
    biz
    aurore
    http://www.passionnanteetpassionnee.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tes compliments, je crois que nous avons commencé à peu près en même temps toi et moi et que nous en sommes au même stade, donc tu n'as à rougir de rien, tu as beaucoup de fidèles et tes looks plaisent :))
      Bises, Eli

      Supprimer
  3. Très chouette article, mais je ne me sens pas concernée (malheureusement) car je n'ai aucun problème de vues, de réactions, de commentaires, etc.. PROMIS haha :D Et aucun problème au niveau du reste : Je reconnais directement quand une blogueuse fait du bon boulot (en général si j'adore, je la suis directement et je suis heureuse de voir quelqu'un que j'aime être mise en avant)

    Ce n'est donc pas un problème d'égo et de jalousie, c'est vraiment uniquement par rapport à Hellocoton qui me semblent "ignorer" certaines blogueuses comme si celles-ci avaient fait quelque chose de mal.

    Je me sens vraiment bête, parce que je ne me retrouve pas dans ce que tu as écrit, donc je passe juste pour une cinglée en fait. AMEN.

    Bon je pense que je vais écrire un article si j'ai le temps, parce que j'ai l'impression d'être vraiment à mille lieux des "causes" habituelles qui poussent les blogueuses à se plaindre pour un truc aussi futile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne passes pas du tout pour une hystérique ou une cinglée ou quoi que ce soit ! lol
      J'avais bien compris ton message sur HC, j'ai juste choisi d'aborder la thématique différemment puisque ton message m'a aussi fait cogiter. Cet article reflète mon point de vue et n'engage que moi! Si tu ne te retrouves pas dans ce que j'ai écrit, tant mieux j'ai envie de dire, ça veut dire qu'il y a des points sur lesquels ton blog te comble totalement :))

      A bientôt ! Bises

      Supprimer
  4. Je suis 10 000 fois d'accord avec ton article !!
    Il est vrai que parfois je me suis laissée aller à me dire : pfff, toujours pas la une, c'est que je dois être bien nulle.
    Et bien, tant pis, j'aime mon blog, j'aime écrire, j'aime partager, j'aime prendre des photos, je me fais plaisir un point c'est tout, et si un jour une personne passe un joli week-end en amoureux grâce à une de mes adresses partagées et bien j'aurais réussi ce que je voulais faire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, il faut être positive et savoir apprécier le travail que l'on fournit malgré une absence de sélection en Une ! :))
      Bonne continuation,
      Eli

      Supprimer
  5. Ça me fait du bien de lire un article comme le tien, je me sens moins seule.

    J'ai déjà eu la chance d'être 2/3 fois sélectionnée dans la catégorie "humeur du jour" mais après on peut en effet, constater que ce sont toujours les mêmes qui sont sélectionnés...ou aussi quand on a peu d'abonnés qui s'ajoutent, peu de commentaires on se dit à quoi ça sert?
    Je m'investis beaucoup pour mon blog et j'y pense très souvent alors bien évidement il y a des attentes et un besoin de reconnaissance...

    Bien sûr le blog il faut le faire pour soi mais je me dis que si c'était réellement le cas, mes dessins resteraient dans mon calepin ou sur mon ordi..Idem quand tu veux écrire une petite bafouille.
    On fait pourtant bien un blog pour qu'il soit lu/vu...

    Dès fois aussi je vois des blogs qui sont très beaux mais qui n'ont pas beaucoup d'abonnés et inversement, dès fois (pour les blogs BD) des dessins bof (selon moi) et qui rencontrent un énorme succès. Dès fois je ne comprends pas...

    Le tout je pense, c’est de garder confiance en soi et comme tu le dis si bien, d'aller à son rythme et je pense qu'en lâchant-prise, les choses se débloquent...Reste à trouver comment faire... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis vraiment contente si mon article peut te soulager/rassurer d'une certaine manière :)
      Je te rejoins quand tu dis qu'il faut apprendre à lâcher prise. Personnellement, c'est quand j'ai compris ça que certaines choses se sont débloquées, même si, parfois c'est difficile de ne pas pouvoir être réconfortée par des lecteurs qui commentent en masse! Il n'y a pas de solution miracle comme je disais, je pense que le travail paie et que si tu t'éclates dans ce que tu fais, les gens finiront par te remarquer :))
      Bises, Eli

      Supprimer
  6. Je me reconnais pas mal dans ton article... Mon objectif n'est même pas d'être en une mais simplement avoir plus de commentaires lol J'ai créé mon blog pour pouvoir partager mais la plupart du temps, j'ai l'impression de parler dans le vide

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai eu cette impression aussi, ça finit par s'estomper :)
      Bonne continuation, bises

      Supprimer
  7. Au moins sur cet article tu auras un commentaire : le mien !
    Je me reconnais dans ces mots

    RépondreSupprimer
  8. Il faut persévérer, trouver ton rythme. Moi aussi parfois je galère grave et puis je trouve une idée et ça marche ... En ce moment, j'ai moins de visite, je positive en me disant que bloguer c'est ma passion et qu'il y a des hauts et des bas. Bisous et bravo pour la petite Une.

    RépondreSupprimer
  9. Oui je me retrouve plus ou moins dans ton article et c'est agréable de voir que l'on est pas seule à se poser parfois des questions et à avoir des doutes
    Qui ne rêve pas cependant d'avoir un retour sur temps investi ....
    Bises

    RépondreSupprimer
  10. Salut ! Ton article tombe à pic.. Donc merci infiniment de mettre des mots sur ce que beaucoup d'entre nous doivent ressentir. Parce que j'avais l'impression d'écrire pour un tas de mauvaises raisons. Quand on y ajoute le stress occasionné par une entrée dans la vie active ainsi que le quotidien,on se perd un peu. En attendant un de tes prochains articles. Laura

    RépondreSupprimer
  11. C'est marrant comme quand on suit les blogs on s'imagine pas que la blogueuse elle peut avoir des doutes, c'est le but remarque. En tous cas je me retrouve bien dans ton article mais j'aurais jamais imaginé que tu doutes toi :-) (c'est un compliment hein bien sûr :-)
    Bises
    http://aubonheurdesdames-leblog.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oooh merci... :)
      Oui, ça m'est arrivé de douter et beaucoup même, mais j'ai essayé de voir le bon côté des choses et de rebondir !
      Bises <3

      Supprimer
  12. Tiens, je suis moi aussi en pleine réflexion bloguesque et ce que tu dis résonne vraiment en moi ;-)

    RépondreSupprimer
  13. Et voilà, du coup cette article a fait la Une ;) En tous cas, ce que tu dis est bien juste...
    Bise

    RépondreSupprimer
  14. tu as tout bien résumé, c'est ca, se recentrer sur le principal!
    Courage pour les coups de mous, ca m'arrive aussi!
    bisous
    Aurélie
    http://www.lespetitesbullesdemavie.blogspot.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour vos commentaires, ça me fait vraiment plaisir d'avoir pu en toucher certaines!
      Je vous souhaite une bonne et belle continuation sur la blogo, la remise en question n'aura pas raison de vous !
      Bises, Eli <3

      Supprimer
  15. tu ne pourras jamais plaire à tout le monde, une période d'échec est un moment rêvé pour semer les graines du succès, à méditer
    Martial SIMONIN



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tes paroles sages et pleine de bon sens... Je les garderai en tête ! :)
      Bises

      Supprimer
  16. et bhé lol! et voilà tu l'as faite la une! uhuh!! plus serieusement, j'aime bcp ce billet. Je m y suis reconnue aussi, moi qui fait un blog essentiellement basé sur mon régime, sur quelque chose qui est capital dans ma vie actuellement parce que, quelque part, je n'ai pas le choix de le faire, il le FAUT, pour ma santé, il m'arrive d'avoir des petites coups de mou, quand je vois le peu de visites que j'ai (alors que je m interresse bcp aux autres blogs!) les si rares commentaires... mais je relativise cela très facilement, parce que je ne suis pas une assidue des raisons sociaux (enfin d ailleurs, je n y suis meme pas inscrite! et je ne sais tjs pas ce qu'est instagram lol) je ne fais aucune photos lechée, j'ai un apn de merde, pas de smartphone... bon je ne suis pas tres au fait de tous ces trucs qui font qu'on attire plus de gens, quoi! alors je blog comme et quand j'en ai envie, (et quand je le peux, surtout!) il est à mon image, en pleine transformation, à la recherche d'evolutions qui se font lentement, et par le biais de mon blog j'essaie de m'ameliorer aussi, de me trouver moi-même, il est donc forcément un peu brouillon! ;-)
    enfin, pour la peine et ce joli billet,je m'abonne, pour découvrir un peu plus de toi! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha au moins, tu sais où sont tes "faiblesses" et tu continues avec plaisir et en toute liberté, c'est l'essentiel !
      Merci pour ton comm, bises !

      Supprimer
  17. Je me retrouve dans tes paroles, avant Clémence in clouds, j'ai eu Fille au Foyer (un blog aussi) et la première et seule année que je m'y suis consacré a été extrêmement dure, ce n'est pas facile tous les jours mais parfois juste une petite chose peut nous montrer que nos efforts ont fournit et ne servent pas à rien. Merci pour cet article, il est vrai.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire qui me touche sincèrement :)
      J'espère que ton nouveau blog saura te combler (je n'en doute pas une seconde)
      Bises, Eli

      Supprimer
  18. Coucou et merci pour cet article! :-)

    Me concernant, il est vrai qu'au début de mon blog j'étais un peu perdue. Un tout petit blog dans un océan blogosphérique. Quand on débute, on est un peu anxieux à l'idée de ne pas être "accepté" par les autres, et on est tenté de faire comme les autres blogueuses si suivies croulant sous les partenariats. C'est le piège à éviter selon moi car on risque d'avoir un blog qui ne nous ressemble finalement plus tellement.
    Maintenant, je suis bien détachée de tout ça. je fais la Une? Tant mieux. Je ne la fais pas? Tant pis! Je n'ai pas un million de partenariats? Tant pis et même tant mieux, je ne suis pas toujours très à l'aide avec l'exercice! Le peu de partenariats que j'ai sont avec des marques que j'adore et ça me suffit amplement. En plus je n'ai pas quatre visages et douze corps pour tester tant de produits. ^^'
    La conclusion s'impose d'elle-même : laisser faire le temps, m'éclater, et faire en sorte que mon blog me ressemble ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire ! :)
      Tu prouves qu'en trouvant son rythme et son "ton", on peut être super à l'aise dans la blogo, sans crouler sous les partenariats!
      Bonne continuation,
      Eli

      Supprimer
  19. Selon moi tenir un blog doit avant tout rester un plaisir. On ne doit pas être dans un esprit de compétition et si la seule chose qui motive c'est le nombre de followers ou de vues et bien je trouve cela bien triste. Le partage est la première source de motivation.
    Je ne pense pas avoir fait la 1 une seule fois depuis les débuts et je m'en contrefiche ! Pour te dire, je ne suis même pas sur la plupart des réseaux sociaux utilisés par les bloggeuses. Au final, je blogue à mon rythme et surtout je dois concilier cette vie virtuelle avec la vraie vie (ce qui explique souvent le retard dans mes petits passages !).
    Merci pour cet article en tous les cas, cette réflexion est nécessaire pour la bonne marche d'un blog. Bisous ma belle :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton comm !
      Tu as l'air de bien gérer ton équilibre par rapport à ton blog, tu sais ce que tu veux et ça c'est top !

      Supprimer
  20. Ca m'arrive tout le temps, de me remplir de doute parce que j'ai une période de vide, peu de commentaires, quand je vois des blogueuses qui ont commencé bien après moi et qui ont plus de succès...ça me complexe et je me sens nulle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne l'es pas ! Personne ne l'est, il faut toujours un certain temps pour se développer et trouver son auditoire :)
      Courage et bonne continuation

      Supprimer
  21. Je pense que les mots que tu as choisit parlent à n'importe quel blogueur investi. Ce doute, bien sûr qu'il est présent, et à tous les niveaux : mais quand bien même les retours et le succès sont agréables, n'oublions pas que bloguer doit rester un plaisir et non une contrainte qui nous pend au cou !
    Vouloir s'évader en bloguant pour en finir prisonnier, ce serait trop triste comme cercle vicieu !
    Belle journée à toi Eli !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le mot prisonnier est bien choisi car c'est ce qui arrive à pas mal de personnes au final et c'est compréhensible quelque part, ça peut devenir très difficile à gérer un blog, quand on y mêle ses états d'âme... :/
      Bises Polina !

      Supprimer
  22. Coucou, toi, je viens de valider ton commentaire sur mon blog, et je t'en remercie. e suis passée sur le tien, pour découvrir un petit peu ton univers, lorsque j'ai vu cet article. J'ai été touché de voir la force de tes mots et la délicatesse que tu utilise à travers ce post pour commenter ta remise en question. Et, je pense que toutes blogueuses à rencontré cette période, et tu est donc loin d'être la seul. Nous sommes tellement, et nous parlons toutes de la même chose. Comment se démarquer? Être soi-même, je pense. Et tu sais, la remise en question, est une très bonne chose, car tu ne fonce pas tête baisser sans jamais te poser de questions. Tu te soucis de ton blog son avenir.. Et personnellement, je pense que c'est une excellente chose. Tu m'a émue, sache le, et je pense revenir te voir à plusieurs reprises encore. Je te fais des bisous de petit chaton pour te réconforter un petit peu. Moew!

    De Mandine, du blog : http://mandinfinity.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Waw merci beaucoup, ça me touche ce que tu dis :))
      Merci pour tes encouragements, je suis heureuse d'avoir pu en toucher certaines avec ces quelques mots... :)
      Bises et à bientôt !
      Eli

      Supprimer